TOP
Diamond Journal Semaine Sainte

Un enfant racheté

La Semaine Sainte a une signification particulière pour moi. D’ailleurs, c’est lors d’une semaine sainte que ce blog a été lancé officiellement ! Ça ne devrait pas être surprenant vu qu’elle marque un tournant décisif dans l’histoire du Salut de l’Humanité en Jésus-Christ. Toutefois, je crois profondément qu’être capable de se reconnaître et de se raccorder à l’histoire sainte est une grâce ! Une grâce de révélation !

Révélation de l’identité du Fils de Dieu, révélation de son amour manifesté dans l’expérience de la croix, de la miséricorde divine, seule capable de sauver le genre humain… Cette révélation et l’expérience toujours renouvelée de ce mystère d’amour dans ma propre vie me plongent en cette semaine si particulière dans une grande émotion. Une reconnaissance profonde dont je voudrais témoigner à travers ces lignes. 

En effet, il n’y a que depuis quelques années que je contemple les mystères de la passion du Christ en me sentant personnellement concerné. Avant cela, les événements de cette semaine sainte avaient plutôt valeur de commémoration historique ! J’aime à rappeler cette messe où au moment de l’élévation de l’eucharistie, mémorial de la passion du Christ, je demandai au Seigneur :

« Qu’est-ce-que tout cela signifie pour moi ? »

Le chemin parcouru depuis ce moment jusqu’à aujourd’hui est le sujet de ma louange, de mon action de grâce mais surtout de mon témoignage ! Si je peux aujourd’hui m’émerveiller devant la figure du Christ, si les sainte écritures percent mon cœur et si la vue de la croix suscite en moi la plus profonde des vénérations, c’est parce que le Seigneur a bien voulu me faire la grâce d’éclairer mon intelligence et mon cœur par la puissance de son Esprit-Saint. Comme le disent les écritures, ce n’est pas moi qui ai connu Dieu, c’est Lui qui m’a connu (1 Jn 4,10)! Ce n’est pas moi qui ai d’abord aimé Dieu, l’Amour m’avait déjà devancé…

Le Mystère de cette préséance de l’Amour de Dieu et de sa connaissance me bouleverse en des façons que je ne suis pas sûr de pouvoir traduire pleinement mais ce que je ressens profondément, c’est que de toute éternité j’ai été aimé d’un amour personnel ! Comme Obélix, je suis tombé dedans; d’ailleurs j’irai plus loin, je fus conçu dedans ! Oui, comme le psalmiste je peux proclamer : « Seigneur mon Dieu, tu es mon espérance, Toi, mon soutien dès avant ma naissance, tu m’as choisi dès le ventre de ma mère ; tu seras ma louange toujours ! (…) tu m’as instruit dès ma jeunesse » Ps 70 (71)

Cet Amour Premier, cette présence mystérieuse, le Christ lui donne un nom, celui de « Père » et une dimension qui est celle de l’infini ! Cet Amour a quelque chose qui est de l’ordre d’une férocité, d’une vaillance, d’une passion ; mais en même temps d’une infinie douceur que Jésus conjugue magistralement dans sa personne, dans son abaissement… Derrière ses angoisses, sa tristesse et ses larmes, je peux presque le voir me regarder et me dire : « tout ça, c’est pour toi ! » Pas pour m’accabler de culpabilité ni pour se vanter de son héroïsme, mais pour me dire ma valeur, ma dignité, mon importance…

Non, je ne suis pas n’importe qui, je suis un enfant racheté ! Et s’il m’arrive d’en douter. La Croix est toujours là pour me le rappeler, pour me le prouver ! Me redire que j’ai du prix, celui de toute une vie donnée en offrande, m’annoncer que j’ai un standard qui est la charité et un horizon, l’éternité…

Merci Jésus !


« Ne crains pas, car je t’ai racheté » Isaïe 43, 1

« Oui, j’ai du prix aux yeux du Seigneur, c’est mon Dieu qui est ma force » Isaïe 49,5

«

»

what do you think?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :