TOP
Diamond Journal

Déconnexion

« Où es-tu passé  ? »

C’est une question que beaucoup m’ont posé après ma longue disparition des réseaux/médias sociaux. Une question à laquelle il m’était difficile de répondre en peu de mots mais que je m’étais promis d’aborder plus en profondeur quand le temps et les circonstances s’y prêteraient…

Alors, qu’a-t-il bien pu se passer pour que je « disparaisse » si subitement du paysage « virtuel ». Il faut dire que je suis un millenial 1 et que pour ma génération, les réseaux sociaux, c’est une quasi-institution. Je leur dois moi-même beaucoup; mon premier blog par-exemple, créé sans grandes ambitions sur les bancs du lycée a eu une résonance inespérée et bon nombre de mes relations les plus significatives se sont formées au moyen d’internet.

Ceci dit, il y a un  temps pour tout et la vie n’est pas toujours enchanteresse. Pour moi, était venu le temps de grands défis. Ma vie avait connu de nombreux bouleversements en très peu de temps et beaucoup de mes repères étaient sévèrement éprouvés.

Ces défis personnels pour le coup bien réels, tangibles et profonds nécessitaient des ressources que je ne pouvais trouver au sein de communautés virtuelles qui en cultivant la désidérabilité et la perfection, exacerbent le mal-être et le sentiment d’inadéquation de ceux qui ont le malheur de se retrouver en situation de vulnérabilité…

Bref, j’avais besoin d’une trêve… Mon mental en surchauffe réclamait du repos. Un repos dont je connaissais l’Auteur et que je pouvais entendre intérieurement m’appeler à lâcher mes attaches digitales. 

Se déconnecter toutefois, c’est risquer la solitude, l’ennui, l’oubli et ça fait légitimement peur. Toutefois, c’est aussi l’occasion de se reconnecter au réel, d’être plus présent à soi, à son intériorité, de redécouvrir que Dieu seul suffit et qu’en Lui, nous pouvons exister pleinement. 

En effet, que l’on soit au top niveau ou à la ramasse, que l’on connaisse le succès ou la misère, Dieu nous chérit avec la même intensité. 

Dans la personne de son Fils Jésus, Il s’est rendu solidaire de l’expérience humaine dans toute sa dimension, y compris la souffrance et la mort, accordant une attention particulière aux humbles et aux petits, leur assurant la première place dans son Royaume.

Un Royaume dont l’accès n’est conditionné qu’à la confiance en son Être Trinitaire, réseau d’amour auquel Il nous connecte par son Esprit, en vue d’un bonheur que même les plus beaux feeds Instagram ne sauraient capturer…

« On dit que partir c’est mourir un peu, partir c’est mourrir un peu Mais s’en aller pour chercher Dieu, c’est trouver la vie. »

André Bauge

1 « Les Millennials, aussi communément appelés la Génération Y, sont les personnes nées dans les années 1980 et le début des années 1990. Cette catégorie d’âge a comme point commun le fait d’avoir grandi entouré avec les nouvelles technologies. On les appelle ainsi les digital natives. » changethework.com

«

»

what do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *