Une Boisson Inspirée, en l’honneur du précieux sang ! 🍷

Le mois de Juillet commence et l’été bat son plein (en théorie) ! C’est le temps idéal pour de bons apéros entre amis. Ceci dit, pour les catholiques, ce mois a également une saveur particulière. En effet, depuis 1850 et sous la motion du Pape Pie IX, nous sommes invités à faire mémoire du Précieux sang de Jésus ! Ce sang qui est la source de notre salut et qui nous rappelle l’incommensurable amour de Dieu !  C’est une dévotion peu connue, mais qui a inspiré de nombreux saints qui lui ont consacré leurs vies, tels que Sainte Catherine de Sienne, Saint Gaspard del Bufalo, Sainte Marie-Madeleine de Pazzi, etc.

Ainsi pour actualiser cette célébration millénaire, j’ai une idée un peu rigolote : vous proposer une recette de Sangria barcelonaise, pour porter un toast avec vos proches en l’honneur de notre Seigneur Jésus, aidés par une belle prière de Saint Gaspard del Bufalo (1786-1837) ! 


Ingrédients:

  • 75 cl de vin rouge
  • 5 cl de liqueur d’orange triple sec
  • 2 cuillère à soupe de sucre
  • Des tranches d’une orange
  • Des tranches d’un citron
  • Des glaçons

Préparation:

Dans un pichet, combinez le vin rouge, la liqueur d’orange triple sec, et le sucre. Remuez le tout jusqu’à ce que le sucre soit dissous. Ensuite, ajoutez les tranches d’orange et les tranches de citron, puis ajoutez les glaçons. Vous pouvez réfrigérer pendant environ 1 heure, pour que le tout soit bien frais et rafraîchissant. Enfin servez, en laissant place à votre imagination pour la décoration !

Prière de Saint Gaspard del Bufalo 🙏🏾🍷

« Mon Jésus, qui avez été prodigue de votre Sang Précieux, au point de Le verser tout entier pour le rachat de cette âme qui m’appartient, je puis dire avec raison qu’il n’y a pas une Goutte qui n’ait été versée pour moi. Arrosée de ce Sang Précieux, cette pauvre âme se présente vers Vous, et a recours à Vous. Ô mon Dieu, faites qu’elle ne tombe pas en perdition cette âme qui Vous a tant coûté, et qu’elle n’ait pas un jour à entendre de Votre bouche l’amer reproche d’avoir inutilement versé votre Sang pour moi : Quae utilitas in sanguine meo ? Ah ! Excitez aujourd’hui dans mon pauvre cœur un désir efficace de me sauver, dût-il m’en coûter et mon sang et ma vie. Par les Entrailles de votre Miséricorde, et par les Mérites de Votre Très-Précieux Sang, sauvez-moi, mon Jésus, secourez-moi dans les tentations, soutenez-moi dans les périls, délivrez-moi de la mort éternelle, moi qui Vous coûte votre Sang. » Amen!

Au Précieux Sang de Jésus et à la votre !

POUR NE JAMAIS MANQUER UNE PUBLICATION👇

Photo par Amanda Vick sur Unsplash

1 comment
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous Aimerez Aussi