TOP
Diamond Journal

Se faire ou se laisser faire ?

Aujourd’hui j’aimerais aborder sous un autre angle, la question de la recherche d’accomplissement de soi ou d’auto-réalisation. Un désir qui semble être au cœur de la vie de l’homme et de ses tribulations depuis l’origine des temps, si l’on en croit ce que nous enseigne la révélation chrétienne à propos de l’Homme et de sa vocation.

En effet, le premier récit de la création dans le livre de la Genèse, nous présente un Dieu qui est source et origine de tout ce qui existe. On le voit de manière succincte façonner un univers harmonieux et ordonné à partir du chaos. La vie se dévoile comme le fruit d’une opération méthodique, l’aboutissement d’un processus séquentiel de délimitation des espaces, des éléments et des êtres.

Que le monde n’apparaisse pas tout de suite de manière harmonieuse, montre que Dieu agit selon un « dessein ». Sa création n’est pas le fruit d’une improvisation ou du hasard; Il est intentionnel dans son agir et son œuvre obéit à une vision.

Cette dimension réfléchie nous est manifestée particulièrement au moment de la création de l’Homme. Avant de l’engendrer, le créateur parle soudainement à la première personne du pluriel :  

« Faisons l’Homme à notre image, selon notre ressemblance… » – Gen 1:26

L’engendrement de l’être humain est entouré d’une atmosphère solennelle, un concert divin préside à sa conception. Il ne tombe pas de nulle part pour être abandonné à une existence qu’il devrait deviner par lui-même, mais Il procède d’un désir et d’un projet divin ordonné à sa vie et à son bonheur. En attestent le jardin luxuriant qui est déroulé sous ses pieds, les bénédictions que Dieu formule à son endroit et les prescriptions qu’Il lui donne… 

Toutefois, rien est acquis d’avance, il faut que l’Homme consente et pour mettre sa liberté à l’épreuve, une « loi » lui sera donnée…

« Tu peux manger les fruits de tous les arbres du jardin ; mais l’arbre de la connaissance du bien et du mal, tu n’en mangeras pas ; car, le jour où tu en mangeras, tu mourras. » – Gen 2:16

Va-t-il faire confiance à la parole du créateur ou succomber à l’attrait de l’interdit ? Va-t-il faire confiance à Dieu ou céder à la tentation de devenir son propre Dieu ?

« Se faire ou se laisser Faire ? » Voici le sujet de l’examen originel.

Nous savons d’avance le choix qu’Adam et Ève opèreront et les conséquences dramatiques de leur désobéissance sur le reste du genre humain. Mais nous savons aussi et surtout que Dieu n’abandonnera pas sa créature et qu’Il se lancera à sa poursuite, multipliant les initiatives pour ramener les hommes vers Lui et les réconcilier avec leur vocation d’origine…

 « Avant que tu ne sois dans le sein de ta mère, je te connaissais… » Jr 1:5

La Paternité Première de Dieu et les desseins qu’Il nourrit pour les fils des hommes se donnent à contempler à travers de nombreuses figures de l’ancien et du nouveau testament ; Isaac ou Jean le Baptiste par exemple ne sont même pas encore nés, quand l’ange du Seigneur dévoile à leurs illustres parents les destinées qui les attendent. Toutefois, c’est à Marie et à Joseph que « le plus beau des enfants des hommes » sera donné, celui dont la conception virginale attestera de façon éminente qu’Il est Le Fils parmi les fils : Jésus-Christ !

Contrairement au premier Adam, ce Fils consentira à recevoir sa vie et sa mission du Père, coopérant totalement à son plan de Salut. À travers son obéissance radicale, celui qui dira : « ma nourriture c’est de faire la volonté de celui qui m’a envoyé », révèlera le chemin du véritable accomplissement humain en Dieu. Un chemin de renoncement à la tentation de se « réaliser » en dehors du créateur, au profit de l’accueil de sa  filiation divine, gage d’un héritage et de bénédictions dont nous avons déjà été comblés, dans le modèle du Christ… 

«En lui, nous sommes devenus le domaine particulier de Dieu, nous y avons été prédestinés selon le projet de celui qui réalise tout ce qu’il a décidé: Il a voulu que nous vivions à la louange de sa gloire, nous qui avons d’avance espéré dans le Christ…» – Ephésiens 1:11-12

Amen !

POUR NE RIEN MANQUER 👇

Photo par Ivana Cajina sur Unsplash

«

»

1 COMMENT
  • Kate -Anaïs
    4 semaines ago

    Amenn🙏🏾
    Merci de nous rappeler au travers de cet article notre identité d’enfant de Dieu qui nous octroie des privilèges dont nous n’avons pas toujours conscience .
    Bien souvent on lutte ou force (moi incluse ) pour obtenir ou provoquer des bénédictions alors que Dieu le Père nous a déjà tout donné par Jésus .
    Ce n’est pas facile de se laisser faire mais par la grâce de Dieu je puis tout ,Amen 🙏🏾😊

what do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *