Sur le chemin de croix avec Jésus ⎮1ère Station⎮

1ère Station : Jésus est condamné à mort.

La première station du Chemin de Croix nous met face au Christ condamné à mort. Debout devant une foule de ses frères et sœurs Juifs qui crient « Crucifie-le ! Crucifie-le ! » (Jn 19,6), Jésus entend la sentence de Pilate qui le livre ainsi à la crucifixion. À cet instant précis, le monde entier se tient debout face au Christ : il est condamné et rejeté, tant par les siens que par les Gentils. Blasphémateur aux yeux des Juifs, insurgé aux yeux du monde ; quelle qu’en soit l’audience, sa Parole dérange, elle ne laisse personne indifférent.

Mais quelle est cette Parole qui, tout un coup, conduit des ennemis à s’allier dans la haine le temps d’un instant ? C’est cette affirmation du Christ :

« Je suis né et je suis venu dans le monde pour rendre témoignage à la vérité. »

Jean 18,23

Point de crime contre l’humanité, ni d’atteinte à la Sainteté de Dieu. Non, le Christ est condamné pour la vérité ! Et face à son affirmation, Pilate offre une réponse qui pourrait bien être le mot d’ordre de notre génération :

« Qu’est-ce que la vérité ? » (Jn 18,38) 

Dans un monde soumis à la dictature du relativisme, où toute affirmation de l’existence d’une vérité absolue est accueillie comme un scandale, la Croix du Christ se dresse comme une affirmation que La Vérité existe et qu’elle a un prix. Si nous voulons réellement porter le message du Christ à travers le monde et l’amener jusqu’au seuil du cœur des hommes, préparons-nous à rencontrer tout autant d’hostilité et de rejet. Après tout, « s’ils m’ont persécuté, ils vous persécuteront, vous aussi » dit le Seigneur. (Jn 15,20)

Mais n’oublions pas ; face à ces difficultés que nous tenons entre les mains un trésor immense, une grâce imméritée qui vaut la peine de tout sacrifier pour être préservé (Cf. Mt 13,44-46). Nous avons reçu gratuitement, offrons gratuitement. Parfois nous aurons à témoigner haut et fort de la justesse de notre foi comme Jésus devant Pilate, parfois nous aurons simplement à nous tenir silencieux en prière comme Jésus devant le Grand Prêtre.

Quelle que soit la posture que nous inspire l’Esprit-Saint, restons fermes dans l’affirmation de notre foi, car elle seule peut donner au monde un sens et la vraie joie. Demeurons convaincus de la véracité de notre foi et émerveillons le monde par sa beauté en la vivant au quotidien. Comme disent les Chartreux, « Stat crux dum volvitur orbis », le monde change, mais la Croix reste fixe !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous Aimerez Aussi