TOP
Carême LE PAIN DE CE JOUR

Mercredi, 1ère Semaine de Carême

« En voyant leur réaction,… Dieu renonça au châtiment » ( Jon 3,10 )

Jon 3,1-10 … Ps 50(51) … Lc 11,29-32

Le message des lectures d’aujourd’hui fait écho à celui de St Paul quand il dit : « voici maintenant le moment tout à fait favorable. Voici maintenant le jour du salut. » ( 2Co 6,2bc ) Il est très facile de se distraire, de s’occuper et de se préoccuper de tellement de choses qu’il ne reste presque plus d’espace dans nos vies à consacrer au Seigneur. On remplit nos emplois du temps d’activités et de soucis afin de ne pas avoir à faire face à notre fort intérieur. Mais le Seigneur n’est pas dupe et surtout, Il est déterminé à nous ramener à Lui, à nous faire découvrir qui nous sommes et ce que nous pouvons être.

Au temps anciens, Il envoya les prophètes dans les rues afin d’annoncer aux peuples leurs fautes et les appeler à la repentance. En ces jours là, ils utilisaient la force de la menace et la peur de la mort afin d’éveiller les consciences. « Encore quarante jours, et Ninive sera détruite ! » criait Jonas ( Jon 3,4b ) La peur du châtiment était ce qui tournait les cœurs des hommes vers Dieu, mais cela n’est qu’une contrition imparfaite. Ce que Dieu désire c’est que nous l’aimions et renoncions à nos offenses par amour pour Lui plutôt que par peur de sa main. Mais comme un enfant qui apprend qu’à chaque acte il y a des conséquences, Dieu éduquait l’humanité d’une main ferme mais aimante.

De nos jours, Il nous a parlé par son Fils Jésus-Christ qui est le visage humain de la miséricorde du Père ! En d’autres termes, c’est un appel à l’amour parfait, à une contrition sincère que le Seigneur nous lance en Jésus. Lui qui par ses actes et ses enseignements nous révèle l’amour de Dieu pour nous, ira jusqu’à la Croix pour nous faire réaliser combien Dieu veut que nous soyons ses enfants. C’est pourquoi Jésus annonce à la foule que « en fait de signe il ne lui sera donné que le signe de Jonas » ( Lc 11,29c ) dont le message et la personnalité suffirent à convertir les Ninivites. Il n’eut pas à produire de miracles pour attester de l’authenticité de son message, mais sa sincérité, même s’il le faisait à contrecœur, a suffi à convaincre une nation entière.

De même Jésus ne veut pas nous convaincre par des miracles à n’en plus finir ; plus on en voit, plus on en veut. Mais il vient nous convaincre par la sincérité de sa personne, Vrai Dieu et Vrai Homme. Par son message que des milliers de générations avant nous auraient aimé entendre ( Lc 11,31 ), Il nous révèle notre identité et le potentiel de ce qu’on pourrait être. Par sa Mort et sa Résurrection, il nous révèle la certitude de la miséricorde de Dieu que les Ninivites auraient aimé voir de leurs propres yeux ( Lc 11,32 ).

Ainsi, ne perdons plus de temps ; l’heure est venue de sortir du sommeil et de retourner de tout cœur au Seigneur. Il a déposé au cœur de son Église une fontaine intarissable de Miséricorde dans les Sacrements, notamment la Réconciliation. Alors, « as-tu commis un péché ? Entre dans l’Église et repent toi de ton péché ; car ici se trouve le médecin et non le juge, ici l’on n’est pas perquisitionné mais remis de ses péchés. » ( St Jean Chrysostom ) Viens avec sincérité te jeter aux pieds de Jésus en implorant son abondante miséricorde : « Pitié pour moi, mon Dieu, dans ton amour, selon ta grande miséricorde, efface mon péché. Lave-moi tout entier de ma faute, purifie moi de mon offense. » ( Ps 50,3-4 )

Soyons réconciliés à Dieu et à nos frères, car maintenant est l’heure du Salut !

😇 PAX ET BONUM 😇

Réflexion par Fra. Baudry Metangmo, OFM Cap

«

»

what do you think?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :